Charmilles

Une charmille est une allée (éventuellement couverte) ou une forte haie taillée en topiaire constituée de charmes. Une haie est une structure végétale linéaire associant arbres, arbustes et arbrisseaux, sous-arbrisseaux et autres plantes indigènes qui poussent librement, ou sont entretenus pour former une clôture entourant une unité foncière, ou pour constituer un abri à une faune locale et une flore spécifique formant un biotope particulier. Le mot désigne aussi un plant de petits charmes.
Labyrinthe, pyramide, éléphants conversant sur un canapé… le jardinier peut tout faire apparaître d'un coup de cisailles. Il ne s'agit pas de magie, ou plutôt si, celle de l'art topiaire. Ce subtil savoir-faire ne date pas d'hier. Grecs et Romains le pratiquaient déjà. D'ailleurs, le mot topiaire vient du latin topiarus qui désignait le jardinier chargé d'exécuter des sculptures végétales.


De nombreuses plantes, de préférence sempervirentes, à petites feuilles et à port compact, se prêtent à cet usage, comme le laurier, le cyprès, voire le lierre, mais les plus utilisées sont assurément l'if et surtout le buis. Sempervirent ou semperflorens ou encore familièrement « à feuillage persistant » signifie qui reste toujours vert ou toujours fleuri. En botanique, il désigne une plante qui garde ses feuilles tout au long de l'année, par opposition aux arbres à feuillage caduc.

 

charmilles2